Principe de fonctionnement d’un chauffage solaire

Le fonctionnement d’un chauffage solaire est simple :

Il consiste en un transfert de l’énergie solaire absorbée par les capteurs (1) vers un système de stockage (ballon) (2).

Ce transfert est exécuté au moyen d’un liquide caloporteur sanitaire antigel très peu corrosif vis-à-vis de l’installation et sans aucun danger pour l’homme.

Dès que la régulation différentielle (5) détecte, grâce à ses deux sondes de température (6), une chaleur plus importante dans les capteurs solaires que dans le ballon, elle donne immédiatement l’ordre à la pompe de circulation, pièce maîtresse du groupe de transfert (3), de se mettre en route et ainsi faire circuler l’antigel réchauffé des capteurs vers l’échangeur du ballon.
Les calories sont donc échangées entre l’antigel et l’eau sanitaire ainsi réchauffée. L’antigel refroidi retourne ainsi au capteur où à nouveau il sera réchauffé par le rayonnement solaire.

Ces calories sont stockées dans le ballon tampon avant d’être dirigées vers la chaudière (ou PAC) (10) en période de demande de chauffage, via une vanne trois voies motorisée (7) pilotée par la régulation (5).

 

Enregistrer

Enregistrer